Constipation que faire : traitement médicamenteux ? - www.pharmasante.org
www.pharmasante.org
médicaments pour la constipation
Accueil » Constipation » Constipation que faire : traitement médicamenteux ?

Constipation que faire : traitement médicamenteux ?

Si la médecine douce ne fonctionne pas, quels traitements médicamenteux à utiliser chez l’adulte ? D’une manière générale, on prendrait occasionnellement un lavement.

Dans les cas de selles abondantes dans la partie terminale de l’appareil digestif dans l’ampoule rectale, un lavement évacuateur pourrait être effectué afin d’éliminer les selles et rétablir le transit.

Fybogel MebeverineL’utilisation de suppositoire glycérine pourrait aussi faciliter l’élimination de selles. On pourrait aussi avoir recours à un laxatif doux comme le Fybogel Mebeverine ou le movicol, par exemple.

En effet, les laxatifs sont faits pour faciliter le transit et l’émission des selles. Ils se différencient par leur mode d’action. Cependant, notez que l’usage prolongé de certains laxatifs est déconseillé.

Toutefois, dans le cas de constipation chronique, il serait possible de prendre pendant plusieurs semaines pour rétablir un transit correct.

Mais dans la vie de tous les jours, en cas de constipation, on n’ose pas toujours avoir recours aux laxatifs, tant on craint une action trop rapide et pas forcément au bon moment.

Selon un sondage parrainé par un laboratoire pharmaceutique, les résultats ont montré que 41% des femmes souffrant de constipation ne se soignent pas dès l’apparition des premiers symptômes. Elles repoussent la prise de laxatifs par crainte d’accoutumance et par peur de leur action trop rapide et qui ne se passe pas obligatoirement au moment le plus opportun.

Toujours est-il que trois classes de laxatifs sont généralement adaptées aux cas de constipation occasionnelle : les laxatifs osmotiques, les laxatifs de lest et les laxatifs lubrifiants.

LES LAXATIFS DE LEST

Ces laxatifs accroissent de volume en présence d’eau et modifient la consistance des selles. Il faudrait donc boire beaucoup pour qu’ils soient actifs. Généralement, leur délai d’action varie entre 1 à 3 jours. Et leur efficacité maximale est atteinte après plusieurs jours de traitement.

LES LAXATIFS LUBRIFIANTS

Ces laxatifs servent à faciliter l’émission des selles en les lubrifiant et les ramollissant. Leur délai d’action varie de 6 heures à 3 jours. Notez qu’ils peuvent provoquer des suintements ou des irritations au niveau de l’anus.

En outre, on note également les laxatifs stimulants et ceux administrés par voie rectale.

LES LAXATIFS OSMOTIQUES

movicol chocolateCes laxatifs, dont le Movicol, ramollissent les selles en générant un appel d’eau dans l’intestin et facilitent ainsi leur émission. A priori, ils ne sont pas bien connus du grand public car les enquêtes menées auprès des pharmacies en automédication montrent qu’ils ne représentent que 2 laxatifs sur 10. Par contre, 7 prescriptions médicales sur 10 s’orientent vers cette classe de laxatifs. D’une manière générale, leur délai d’action est de 1 à 2 jours.

LES LAXATIFS STIMULANTS

Ces laxatifs augmentent la motricité de l’intestin. Ce traitement doit toujours être bref, pas plus de 8 à 10 jours. En effet à la longue, ils peuvent entraîner une dépendance et des troubles intestinaux graves. Ils sont également déconseillés chez la femme enceinte.

LES LAXATIFS PAR VOIE RECTALE

Ces laxatifs sont aussi appelés laxatifs de contact. Ils sont prescrits en cas de constipation d’origine rectale ou distale qui se traduit par une sensation d’obstruction anale, d’évacuation incomplète, des efforts de poussée. Ces laxatifs entrainent l’expulsion des selles par contraction rectale. Une utilisation de façon prolongée n’est pas conseillée, car ils entraveraient le réflexe normal de contraction du rectum qui permet l’évacuation des selles.

UN REGIME EN FIBRE ET EAU HEPAR

Il faut avant tout reconnaitre qu’une mauvaise alimentation pourrait engendrer une constipation. Et que plusieurs aliments contre la constipation permettent de rééquilibrer le transit intestinal. Les aliments riches en fibres sont un des éléments les plus importants pour prévenir la constipation. En effet, les fibres permettent de ramollir les selles.

Les fibres solubles absorbent l’eau qui circule dans le tube digestif et hydrate les selles. Elles permettent alors d’améliorer le transit intestinal.  Tandis que les fibres insolubles favorisent l’élimination. Il existe de nombreux aliments riches en fibres, citons entre autres les fruits secs, certains fruits frais, les céréales entières et les légumineuses.

Ainsi, les fibres provenant des produits céréaliers ont généralement des parois cellulaires résistantes à la digestion et retiennent l’eau dans leurs structures cellulaires, ce qui est un plus pour augmenter la matière fécale et faciliter son évacuation. avocat pour faire le plein de fibre

Les fibres des agrumes et légumes stimulent le développement de la flore bactérienne du côlon. Ainsi, la masse fécale augmente et peut aider à diminuer l’incapacité d’aller à la selle. Le son de blé est l’un des laxatifs naturels le plus reconnu comme efficace. Cependant, il peut aggraver les ballonnements et les douleurs abdominales quand le patient est atteint du syndrome de l’intestin irritable ou de diverticulite. Plus les particules fibreuses sont grosses, comme dans le cas des fibres de produits céréaliers, plus l’effet laxatif est grand.

Pour certains patients ayant un transit lent, l’augmentation de la consommation de fibres peut provoquer des gaz, des ballonnements et de la distension abdominale. C’est pourquoi, près de 50% des gens ont arrêter de consommer l’apport recommandé en fibres. Pour y pallier, commencez par de petites quantités et augmentez progressivement la consommation de fibres en fonction de la tolérance et de l’efficacité.  Notez que l’effet recherché ne se fait ressentir que dans deux ou trois mois après le changement des habitudes, aussi ne vous découragez pas trop vite !

mini bouteille d'heparAvoir un régime équilibré et sain, certes ! Mais cela n’est pas suffisant. Assurez-vous d’avoir le bon réflexe : boire suffisamment d’eau. L’eau est en effet votre meilleure alliée ! Des selles bien hydratées sont certainement moins dures, plus volumineuses et sont donc plus faciles à évacuer.

Et pour réduire efficacement les troubles de la constipation, les médecins conseillent de boire 1 litre d’eau minérale naturelle Hépar®. En effet, une étude scientifique, indépendante du firme producteur, menée auprès de plus de 200 femmes, a en effet confirmé son action contre les problèmes de constipation. On a alors noté que dès la 2ième semaine de consommation un effet positif sur le transit et ces femmes avaient moins recours aux médicaments laxatifs.

En fait, tout en étant naturelle et plate, c’est sa composition minérale qui lui confère sa notoriété. Du magnésium (31% de la quantité de magnésium à consommer quotidiennement) – 68% de la quantité de calcium à consommer au quotidien – Pauvre en sodium (moins de 0.6% de vos besoins en sel sur la journée), voilà les principaux composants minéraux de votre allié contre la constipation.

Ajouter un commentaire

Commandez votre Movicol

sans ordonnance Commander Pharmacie en ligne agréée Livraison en 24h

Commandez votre Movicol

Commander