Constipation : aigüe, occasionnelle, sévère et chronique - Tout savoir
www.pharmasante.org
Femme au toilette souffant de constipation
Accueil » Constipation » Tout savoir sur la constipation : aigüe, occasionnelle, sévère et chronique

Tout savoir sur la constipation : aigüe, occasionnelle, sévère et chronique

Selon les statistiques, 15 à 35% des adultes seraient concernés par la constipation. Elle toucherait davantage les femmes. Elle peut être un phénomène ponctuel, engendré par une pathologie particulière ou d’un déficit transitoire d’hydratation.

Mais elle peut aussi être durable allant d’au moins 12 semaines à une année entière. Quelles en sont les causes, les symptômes et les remèdes possibles.

Les causes d’une constipation

En voici dix qui pourraient vous aider à mieux comprendre ce phénomène

femme au toiletteTurista (diaprée du voyageur)

Actuellement, la communauté scientifique admet que les personnes anxieuses sont plus sujettes à la constipation et à la colopathie fonctionnelle que les autres. C’est pourquoi lors de changements d’habitude qui perturbent comme avant et durant un voyage à l’étranger, le voyageur attrape un Turista à cause du stress des bagages, de l’appréhension du changement d’environnement, du départ mais aussi face à un régime alimentaire modifié et des us et coutumes exotiques ou d’une absence d’activité.

Ce phénomène peut également apparaitre lors de vacances entre amis, quand on a de l’appréhension des toilettes en communauté, de l’odeur, du bruit ou du sentiment de voir son intimité envahi à tout bout de champ.

Transit intestinal

La constipation peut être due à des intestins paresseux engendrant des selles qui stagnent trop longtemps dans le côlon ; ou à un problème d’évacuation, lorsque les selles s’accumulent dans le rectum. Les 2 problèmes peuvent coexister chez une même personne. Dans de rares cas, la constipation peut être due à une occlusion intestinale qui correspond à un blocage total du transit intestinal. La constipation survient alors soudainement et s’accompagne de vomissements. Elle nécessite une consultation d’urgence.

Stress

Le tube digestif est intimement connecté au cerveau par des fibres nerveuses et des neuromédiateurs. D’ailleurs on cite souvent  l’intestin comme notre « deuxième cerveau » tant il est riche en neurones. Des expériences scientifiques ont attesté que l’intestin réagit de façon particulière – comme la constipation –  sous l’effet du stress. En situation de stress et de douleur, le cerveau communique avec l’intestin. Puis, certains symptômes peuvent apparaître : sensation d’indigestion, ballonnements, gargouillements, borborygmes, douleurs stomacales, gaz, crampes intestinales douloureuses, nausée, douleurs dorsales, fatigue et léthargie.

Si le stress peut provoquer une constipation à celui qui est stressé, ce qui est sûr c’est qu’une constipation, même fortuite, provoque un gros stress chez lui qui en souffre. Que par ailleurs, plus on y pense, plus on est constipé et…plus on est constipé et plus on y pense ! C’est un cercle vicieux qu’il faut absolument rompre les chaines !

Hémorroïde

Les hémorroïdes sont des dilatations excessives des veines anales qui se trouvent au niveau du rectum dès la naissance. Les crises hémorroïdaires sont généralement accompagnées de symptômes gênants tels que les démangeaisons, les pertes de sang, et les sensations de brûlure. La constipation fait partie des premiers facteurs de risque des hémorroïdes.

Elle est considérée comme une déshydratation du corps qui se manifeste par une difficulté de faire évacuer les selles. Ces dernières deviennent sèches, dures que leur expulsion devient un exploit qui nécessite force et risque d’apparition d’hémorroïdes à cause de la pression exercée sur les veines anales et qui peut entrainer leurs dilatations et leur gonflement. Découvrez comment soulager vos hémorroïdes.

Appendicite

L’appendicite aiguë désigne une inflammation de l’appendice iléo-caecal, un diverticule naturel prolongeant le premier segment du gros intestin appelé le cæcum. Une douleur apparaît brutalement et violemment à droite et en bas à droite seulement de l’abdomen, localisation de l’appendice.

La douleur se propage dans la jambe. Elle s’aggrave lors de la marche, des efforts de toux. Les autres symptômes sont des nausées, des vomissements, des maux de tête, une fièvre modérée vers 38°5C ou encore une constipation.

Syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) ou colopathie fonctionnelle, est l’un des troubles digestifs les plus rencontrés. Son nom fait référence au dysfonctionnement de la régulation de l’intestin qui génère une sensitivité anormale de l’activité musculaire Il n’est pas rattaché à un dysfonctionnement organique car, en fait, c’est un trouble chronique de l’évacuation du côlon.

Il apparaît généralement chez les adolescents et chez les jeunes adultes. Il est la plupart du temps déclenché par le stress, les tensions, les allergies alimentaires, les infections, les habitudes alimentaires, les changements hormonaux et la surconsommation d’antibiotiques et de médicaments.

Le SII est un désordre gastro-intestinal chronique qui dérègle le fonctionnement normal du côlon. Ses symptômes se caractérisent par des douleurs de l’estomac, des ballonnements et par l’altération du fonctionnement des intestins.

femme enceinte constipéFemme Enceinte

La constipation pendant la grossesse fait partie des « petits désagréments » qui affectent souvent les femmes enceintes. Cela est surtout dû à l’action des hormones, particulièrement la progestérone qui ralentit les contractions de l’utérus. Son impact est également ressenti sur les autres lisses, dont ceux du gros intestin.

Ce qui a pour conséquence de  ralentir le transit gastro-intestinal, d’où la constipation. Ainsi, dès le premiers mois de la grossesse, les femmes enceintes peuvent être affectées par la constipation même si elles n’y étaient pas sujettes avant. Les hormones, la baisse de l’activité physique et la pression exercée par le fœtus sur l’intestin y seraient aussi pour quelque chose.

Contraction du sphincter

Normalement, les muscles du plancher pelvien se relâchent complètement durant la défécation. Or, chez certains patients, les muscles du plancher pelvien,le sphincter anal externe et le muscle pubo-rectal se contractent de façon paradoxale, ou ne relâchent pas, lors de la défécation ; ce qui bloque le passage des selles.

Les hypothèses concernant cette mauvaise synchronisation des réflexes, tournent autour des facteurs psychologiques. Dans de nombreux cas, les causes ni l’élément déclencheur ne sont pas élucidés. Cliniquement, la présence de selles dans le rectum au toucher rectal en l’absence de sensation de besoin est très suggestive.

Certains aliments

La constipation est en grande partie liée à notre mode d’alimentation. L’insuffisance d’aliments riches en fibres dans l’alimentation – comme les fruits secs, légumes verts, céréales complètes, légumineuses – est un des facteurs de risque le plus fréquent de la constipation.

Nous vous rapportons ici quelques exemples d’aliments qui favorisent la constipation: les Bananes – les Fruits oléagineux – le Coing – le Raisin, le Noix de coco – les Carottes – le Céleri –  la Purée de pommes de terre pauvres en fibre – le Riz blanc – les Céréales – le chocolat – le Thé.

Certains médicaments

Certains traitements médicamenteux engendrent l’apparition d’une constipation. Parmi ces traitements, nous pouvons citer les médicaments contre la douleur, les antiacides, les antidépresseurs et neuroleptiques, les laxatifs utilisés en excès, les anticholinergiques, les anticonvulsants, les diurétiques, les antispasmodiques, les suppléments de fer et de calcium. Les opiacés ainsi que les antiparkinsoniens…

Les Symptômes d’une constipation

Arbitrairement, une constipation est constatée que la personne va moins de 3 fois à la selle par semaine.  Toutefois, il est possible d’être constipé avec une fréquence de défécations supérieure. Comme, quand on a besoin de pousser pour évacuer, quand on a une sensation de selles restantes après avoir déféqué ou lors d’évacuation incomplète, ou la nécessité de s’aider manuellement pour terminer l’évacuation. La constipation peut être qualifiée d’aiguë – occasionnelle – sévère ou chronique

Constipation aiguë

Quand la constipation est classée aigüe, on note un ralentissement du transit intestinal, avec une baisse de la fréquence d’émission de selles  qui ont une allure déshydratée. Le patient aurait des difficultés à aller à la selle, voire ne plus y aller du tout.

Autres symptômes : le commencement de la constipation est soudain et récent. Dès fois, on observe du saignement rectal, des douleurs abdominales, voire des nausées.

Constipation occasionnelle

Elle est dite passagère ou constipation occasionnelle, quand  la constipation  se manifeste par un retard ou une difficulté à évacuer les selles ponctuellement, comme lors d’un voyage, d’un changement ponctuel d’environnement. Généralement, elle ne dure que quelques semaines.

Unes des raisons qui provoquent une constipation occasionnelle est le fait de retarder l’évacuation des selles lorsque l’envie se fait sentir. Plus elles séjournent longtemps dans le côlon, plus dures elles deviennent et plus difficile est l’évacuation. Retenir leur évacuation peut aussi provoquer des douleurs et des fissures anales.

Constipation sévère

La fréquence de défécation varie d’une personne à l’autre. Cela peut  aller de 3 fois par jour à 3 fois par semaine. Nous sommes en présence d’une constipation sévère quand on a une fréquence de moins d’une selle par semaine et résistante aux traitements médicaux. Par ailleurs, notons qu’une constipation sévère peut être aiguë ou chronique selon sa durée.

Constipation chronique

Une constipation est dite chronique quand elle dure plusieurs mois ou années.  Les patients souffrant de constipation chronique peuvent aussi passer par des phases de diarrhée, à cause de l’utilisation excessive de laxatifs. Des études épidémiologiques montrent que la prévalence de la constipation augmente avec l’âge, et qu’elle est plus fréquence chez les femmes que les hommes.

Une constipation serait diagnostiquée « chronique » en la présence d’au moins 2 des symptômes suivants au cours des 3 derniers mois: les Selles sont dures – le patient a une Sensation d’évacuation incomplète, une Sensation de blocage – le patient fait Moins de 3 selles par semaines et il lui arrive de s’aider manuellement pour faciliter l’évacuation des selles. De plus, ces symptômes devraient apparaitre au moins dans  25% du temps.

Les Remèdes pour une constipation

Régime en fibre et eau Hépar

La constipation peut se traiter médicalement ou en changeant de  mode de vie. Le 1er reflexe est d’instaurer un régime riche en fibre. Les aliments riches en fibres permettent de mieux absorber l’eau, de faciliter le travail de l’intestin, donc de lutter contre la constipation. De plus, ils augmentent l’activité bactérienne du côlon, qui stimule les contractions de l’intestin et l’évacuation des selles. Elles retiennent également l’eau au niveau du bol alimentaire, le faisant ainsi garder un volume suffisant pour solliciter les contractions du côlon. La quantité recommandée de fibres alimentaires serait de 20 à 35 g/jour.

Les aliments ayant une bonne teneur en fibres sont les fruits, les légumes, les produits céréaliers et les légumineuses. Cependant, les choux et artichauts ne sont pas conseillés. Par contre, le pruneau et son jus contiennent une substance nommée la dihydroxyphénylisatine qui stimulerait naturellement les contractions musculaires du système digestif.  De même, il est conseillé de bannir les produits céréaliers raffinés pauvres en fibres alimentaires. Ils peuvent nuire à l’évacuation des selles.

Il faudrait également s’hydrater suffisamment en privilégiant par exemple l’eau Hépar® dont l’efficacité pour lutter contre la constipation a été prouvée par des expériences scientifiques sur 242 femmes âgées de 18 à 60 ans. Les boissons gazeuses fréquemment consommées aggravent les manifestations causées par une constipation.

En outre, l’activité physique est souvent recommandée pour stimuler le passage des déchets le long des intestins. En effet, empiriquement il a été constaté que la sédentarité et l’inactivité physique sont deux facteurs de risque importants de la constipation.

aliments plein de fibre

Le MOVICOL

le Movicol est un médicament pour traiter la constipation. Il maintient le flux de liquide iso-osmotique le long du tractus intestinal. Réservé aux adultes, il permet de rétablir une défécation normale en cas de constipation passagère ou d’une accumulation de matières fécales dans le rectum. Administré par voie orale, Movicol entraîne un accroissement du volume des liquides intestinaux pour stimuler la motricité colique. Cette action se fait  par l’intermédiaire des récepteurs neuromusculaires de la paroi intestinale. La conséquence est une amélioration du transport des selles ramollies.

La posologie est de 1 à 2 sachets par jour en une seule prise, le matin. L’effet du médicament est visible dans les 24 à 48 heures suivant son administration. Movicol est contre-indiqué aux souffrants de douleurs abdominales non déterminées, les patients atteints de colopathie organique inflammatoire. Ne pas utiliser Movicol chez l’enfant, une forme pédiatrique spécifique existe.

Le Fybogel Mebeverine

C’est une poudre hydrosoluble fabriqué par le laboratoire Reckitt Benckiser. Il soulage les symptômes du syndrome côlon irritable (SCI), de la constipation en augmentant la teneur en fibres de l’intestin. La posologie est de 2sachets à avaler deux fois par jour, matin et soir. Fybogel Mebeverine contient deux principes actifs: des cosses d’ispaghula et du chlorhydrate mebeverine.

Le premier – une fibre –  agit en tant que laxatif et fournit du volume à l’aliment présent dans le tube digestif. L’isaghula aide les muscles de l’intestin à réagir en poussant la nourriture et en augmentant de la fréquence des selles. Tandis que Mebeverine est un médicament digestif antispasmodique, il permet de soulager la douleur ressentie en aidant les muscles de l’intestin à se détendre.

Ajouter un commentaire

Commandez votre Movicol

sans ordonnance Commander Pharmacie en ligne agréée Livraison en 24h

Commandez votre Movicol

Commander